Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir les prochains articles.

NB : Votre e-mail reste confidentiel

L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle

Mon avis : un livre très frais, très facile à lire, très agréable pour démarrer, un livre court.

C’est un roman psychologique. Vous êtes à Bali et vous rencontrez un sage. Vous allez apprendre pourquoi vous vous limitez par vos croyances et comment les surmonter.
L’auteur nous emmène dans une histoire à la découverte de soi. Ce sage vous emporte dans des expériences. Par où passe le chemin du bonheur ?
Nos pensées conditionnent notre vie, nos actions. Comment reprendre la maîtrise de soi et se poser les bonnes questions ?

Thème : La programmation neuro-linguistique est sous-jacente mais le livre n’est pas technique.

Exercices : le sage vous conduit à pratiquer des exercices tout au long de ce roman.

La citation « Nous sommes ce que nous pensons. Avec nos pensées nous bâtissons le monde. »  cette citation est tirée du livre est de Bouddha.

L’auteur : Laurent Gounelle est un spécialiste, passionné de psychologie et de développement personnel. Il a l’art d’écrire simplement, agréablement tout en  transmettant des principes de psychologie forts.


COMMENTAIRES :::

3 réflexions au sujet de « L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle »

  1. Recensement au 18.1.13 :
    Laurent Gounelle : 7° sur les10 meilleures ventes de livres en 2012 :
    471.000 exemplaires

    source : Nouvel Obs

  2. C’est marrant, en lisant l’intro de ton blog, avec tes rêves de voyages, j’ai immédiatement pensé au personnage de ce livre. Et deux clics plus loin, je découvre qu’il est dans ton Top 10 ;-)

    Bonne continuation !

    Xavier

Répondre à P.SAINT BRUNO Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>